Quelle pratique dans les Pyrénées ?

Le pastoralisme est une méthode d’élevage qui est pratiqué sur des pâturages et des parcours. Cette approche est jugée économique pour les éleveurs en ce sens que la grande partie de l’alimentation des animaux provient habituellement du pâturage. La pratique du pastoralisme s’avère différente selon les régions. Dans les Pyrénées, comment cela se passe-t-il ?

Ce qu’il y a à retenir du pastoralisme dans les Pyrénées

La pratique du pastoralisme dans une région dépend de plusieurs facteurs, dont les terres, les pâturages, les cycles saisonniers et les contraintes du climat. Ce faisant, il est tout naturel d’observer une certaine différence au niveau des régions où le pastoralisme est exercé. Dans les Pyrénées, cette pratique n’est pas uniformisée. Il n’existe donc pas de normes standards, et ceci est dû à plusieurs raisons.

Les raisons qui justifient la diversité du pastoralisme dans les Pyrénées

La première raison vient du fait que la pratique est un héritage de pratiques très anciennes. Dans les Pyrénées, on observe une diversité de coutumes, de méthodes d’élevage et de cultures.

Une autre raison est liée aux différentes activités qui se pratiquent d’un endroit à un autre. Il s’agit par exemple de la production du fromage, de l’élevage ou non de certaines espèces comme les bovins, les caprins, les brebis et autres. Ces activités causent une importante diversité du pastoralisme dans les Pyrénées. Aussi, la disponibilité ou l’indisponibilité de certains équipements comme la cabane de logement pour le berger fait partie des raisons qui expliquent la diversité du pastoralisme.

En somme, le pastoralisme est une méthode d’élevage dont la pratique diffère selon la région. Cette diversité n’épargne pas les différentes vallées présentes dans les Pyrénées.